US: +1 (888)5247141

UK: 44 (808)1891420

Viagra®

€2.76 par pilules

commander Viagra®

Viagra générique

€0.43 par pilules

commander Viagra générique

Viagra Professional

€1.14 par pilules

commander Viagra Professional

Viagra Super Active

€0.86 par pilules

commander Viagra Super Active
Troubles de l’érection sans problèmes de santé

Troubles de l’érection sans problèmes de santé

Même si les clichés veulent que les hommes souffrant de troubles de l’érection aient tous un problème psychologique les empêchant d’avoir une érection, ils ne sont en réalité que 20 %. Et parler de trouble psychologique est bien éloigné de la vérité. On parle de causes d’origine psychologique ou psychogène. Les hommes souffrant de troubles de l’érection d’origine psychogène peuvent très bien être totalement sains, tant sur le plan psychique que physique et ne verraient aucun bilan positif à utiliser du Viagra 50 mg. Et pour aller plus loin, effectivement, 80 % des hommes souffrant de troubles de l’érection ont un problème de santé ayant déclenché la dysfonction. Il s’agit dans ce cas-là des symptômes d’une maladie relativement grave nécessitant un traitement médical adapté (à l’aide de Viagra générique par exemple).

Les troubles de l’érection d’origine psychogène

Comme pour la dysfonction d’origine organique (résultant de problèmes de santé, de traumatismes physiques, etc) la dysfonction érectile d’origine psychogène est également l’impossibilité permanente ou récurrente d’avoir et de maintenir une érection. Ces troubles peuvent être particulièrement difficiles à expliquer et à cibler, car généralement, l’homme ne souffre d’aucune pathologie physique. Généralement, car il peut effectivement arriver que les troubles de l’érection d’origine organique et psychogène soient liés et dans ce cas un traitement médical à base de Viagra peut être indispensable.

Les hommes souffrant de ces troubles peuvent généralement retrouver leurs capacités érectiles sans prendre le moindre traitement, il n’est pas utile d’acheter du Viagra en ligne. Il faut aussi savoir que les traitements médicaments n’auraient que peu d’efficacité. Pour rappel, les traitements contre les troubles de l’érection nécessitent que l’homme soit stimulé et excité, d’une manière générale, détendu. Ces médicaments ne peuvent pas prévenir une panne, ils ne sont que des facilitateurs d’érections pour les hommes dont le système vasculaire de la région génitale est endommagé.

Pourtant, ces hommes sont généralement capables d’avoir une érection, des orgasmes, et d’éjaculer quand ils se masturbent par exemple. Qu’est-ce qui peut bien bloquer ces hommes pour les empêcher ainsi de vivre normalement leur vie sexuelle ? Les facteurs sont très nombreux, mais en voici un concentré parmi ceux qui reviennent le plus souvent :

Peur de ne pas avoir d’érection ou d’avoir une érection insuffisante :

Cette peur est un véritable fléau, car c’est une peur qui se transforme rapidement en cercle vicieux et plonge l’homme dans des troubles de l’érection difficiles à régler. L’homme a peur de ne pas avoir d’érection, et il est tellement stressé par cette peur que la pression l’empêche effectivement d’avoir une érection. Il s’agit de l’une des causes principales de la dysfonction érectile d’origine psychogène. L’homme craint donc de ne pas arriver à avoir une érection, ou qu’elle ne soit pas assez rigide pour permettre un rapport sexuel normal.

Peur de performances insuffisantes :

Peur de performances insuffisantesC’est également l’un des cas les plus fréquents de déclenchement des troubles de l’érection d’origine psychogène. C’est une peur extrêmement fréquente, d’autant plus lors du premier rapport avec une nouvelle partenaire sexuelle, et/ou après une longue période d’inactivité sexuelle. Les hommes dans ce cas ont peur de ne pas arriver à donner de plaisir à l’autre, ou de ne pas réussir à avoir de plaisir eux-mêmes, ils ont peur de ne pas durer assez longtemps, d’être moqués pour leurs performances (ce qui peut parfois être le cas et enfoncer l’homme encore plus loin dans son trouble).

Stress quotidien :

Le stress quotidien n’est généralement pas lié à la sexualité (même s’il peut l’être, en cas d’activité sexuelle très fréquente). Quand on parle de stress quotidien, il s’agit plutôt par exemple de problèmes financiers, d’une vie professionnelle compliquée, d’une rupture amoureuse, de la perte d’un emploi, de problèmes familiaux, de la perte d’un être cher, etc. Tous ces facteurs de stress et de tracas quotidiens ne disparaissent pas toujours une fois dans la couche, et peuvent donc empêcher l’homme d’être assez concentré, assez excité pour avoir une érection. De plus, ce sont également des facteurs qui peuvent mener à une baisse ou une disparition du désir.

Routine :

La routine est un véritable tue-l’amour qui mène toujours à une diminution du désir. Que le manque d’envie survienne de l’homme ou de la femme, le/la partenaire ne se sent généralement pas assez excité(e), ne ressent plus beaucoup de désir, et ne sollicite plus son/(sa) partenaire sexuellement. Les situations de frustration et l’insatisfaction générale espacent encore plus les rapports et en plus de pouvoir provoquer des troubles de l’érection chez l’homme, peuvent également miner les relations du couple et le faire voler en éclats. Quand la routine s’installe, il est important de faire des efforts afin de raviver la passion.

Facteurs relationnels :

Le manque de communication, une jalousie trop importante, des conflits répétés ou graves, la déception de la vie de couple, le manque de temps à accorder à son conjoint à cause du travail ou des enfants sont autant de facteurs relationnels qui peuvent déclencher des troubles de l’érection. Ils ont tous pour origine une baisse du désir à cause d’une vie de couple perturbé ou d’un manque de temps à accorder à l’autre.

En couple avec la mauvaise partenaire :

Un trouble de l’érection d’origine psychogène peut également survenir seulement avec une personne en particulier. L’homme pourrait ne pas assez désirer sa partenaire, il pourrait finalement ne pas être assez excité par son corps, ou trouver que sa partenaire n’est pas assez performante, voire qu’ils ont une sexualité bien différente et qu’ils ne s’entendent pas au lit. Son désir diminuant, l’homme pourrait finir par ne plus avoir d’érection du tout avec cette personne.

Un comportement négatif de la partenaire :

Une attitude négative de la partenaire peut également être un facteur déclencheur, et ce qu’il s’agisse de sexualité ou non. L’attitude négative peut être liée au quotidien (propos dévalorisants, expression de sa frustration, reproches incessants, etc), mais peut suffire à provoquer des troubles de l’érection chez l’homme. Si en plus cette attitude négative est liée à la sexualité (reproche du manque de performances, critiques concernant la sexualité en général), l’homme peut se bloquer et également développer une dysfonction érectile.

Et bien plus :

Énumérer tous les facteurs psychogènes serait bien trop long tant ils sont nombreux. Peur des femmes de manière générale, mauvaise vision de la sexualité, éducation stricte, principes religieux, blocages à cause d’évènements particuliers…

tags : troubles de l’érection; problème psychologique; dysfonction érectile d’origine psychogène; les troubles de l’érection; les troubles de l’érection d’origine organique et psychogène

2015–2018 © Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Le site, son nom de domaine ainsi que tout le contenu affiché sur le site appartiennent à leurs propriétaires légaux.
Toute reproduction, partielle ou totale, sous quelque forme que ce soit, ainsi que toute utilisation non autorisée, sont interdites sous peine de poursuites.