US: +1 (888)5247141

UK: 44 (808)1891420

Viagra®

€2.76 par pilules

commander Viagra®

Viagra générique

€0.43 par pilules

commander Viagra générique

Viagra Professional

€1.14 par pilules

commander Viagra Professional

Viagra Super Active

€0.86 par pilules

commander Viagra Super Active
Les troubles de la sexualité chez l’homme

Les troubles de la sexualité chez l’homme

Si on entend régulièrement parler des troubles de l’érection et qu’ils sont devenus l’un des troubles de la sexualité le plus négativement connu, il existe bien d’autres problèmes pouvant altérer votre sexualité. Anorgasmies, déformations du pénis, troubles du désir, les troubles de la sexualité sont très nombreux. Avant d’acheter du Viagra en ligne dès l’apparition d’un trouble sexuel, il serait bon de savoir si cela est adapté. Petit passage en revue :

La dysfonction érectile

La dysfonction érectile est l’impossibilité permanente ou récurrente d’avoir et de maintenir une érection. Elle peut survenir de nombreux facteurs séparés en deux catégories. Les troubles de l’érection d’origine organique sont déclenchés par des problèmes de santé, des traumatismes, la vieillesse, par la prise de certains médicaments, etc. Il s’agit donc de tous les problèmes liés au corps qui peuvent déclencher des troubles de l’érection, généralement, ces troubles peuvent être traités sans mal avec du Viagra. Enfin, la seconde catégorie est celle des troubles de l’érection d’origine psychogène. Il s’agit des troubles déclenchés par des facteurs comme la peur, le stress, de mauvaises relations au sein du couple, etc. Dans ce cas, le Viagra générique n’aura souvent aucun effet, même une dose maximale de Viagra 100 mg.

Courbure de la verge

Il ne s’agit pas ici d’une courbure naturelle du pénis qui affecte presque tous les hommes, mais de courbures anormales pouvant ou non être accompagnées de problèmes érectiles ou de santé. Il en existe deux sortes. La verge peut être courbée et dévier vers le bas. Ces cas de courbure de la verge peuvent parfois être accompagnés d’une malformation de la portion terminale du canal de l’urètre. Et enfin, les cas de courbures latérales.

Le traitement est dans les deux cas chirurgical. Il faut retirer la fibrose ventrale ou bien raccourcir le corps caverneux situé à l’opposé de la courbure. L’intervention ne demande pas forcément la mise en place de prothèse pénienne. Notez cependant que le pénis perd en général 1 à 2 cm suite à l’intervention.

Maladie de la Peyronie

Maladie rare mais toujours douloureuse et traumatisante, elle se présente sous la forme d’une étrange courbure du pénis. La maladie survient généralement chez les hommes d’au moins 50 ans. Une plaque fibreuse apparait sur l’enveloppe qui entoure les corps caverneux, et la verge se coude peu à peu, généralement vers le haut. Généralement, la maladie ne diminue pas la qualité des érections, mais elle peut empêcher les rapports suivant l’angle de la courbure.

Il n’existe pas de réel traitement (sauf chirurgical si la maladie devient très gênante), et parfois, la verge retrouve son état normal en 1 an et demi. Chez d’autres hommes, la maladie peut continuer sa progression pendant 2 à 3 ans. Si vous choisissez l’option chirurgicale, vous perdrez généralement 2 cm de longueur du pénis.

Micropénis

MicropénisPour qu’on puisse parler de micropénis, il faut que la taille soit mesurée et comparée aux valeurs moyennes en fonction de l’âge. Pour une moyenne de 15 cm en érection chez un adulte, on parlera de micropénis si la taille est égale ou inférieur à 9 cm environ, en érection. La raison d’un micropénis peut être expliquée par une insuffisance de production d’hormones mâles durant la croissance, une insensibilité des tissus aux hormones, ou à cause de malformations.

Jusqu’à l’adolescence, un traitement hormonal est possible grâce à l’injection de testostérone. Passé l’adolescence, il n’existe plus que le traitement chirurgical. Le traitement chirurgical combine la section du ligament suspenseur de la verge qui permet de gagner 1 à 2 cm, une plastie cutanée à la racine de la verge et généralement une plastie abdominale (à cause de l’obésité qu’on retrouve souvent chez les jeunes adultes ayant un micropénis).

Troubles du désir

Il faut faire attention de ne pas confondre troubles ou perte du désir et troubles de l’érection d’origine psychogène, même s’ils peuvent parfaitement être liés (les troubles du désir peuvent par exemple causer des troubles de l’érection d’origine psychogène). Les troubles du désir peuvent venir de nombreux facteurs, il peut s’agir de médicaments que l’on prend, de l’hygiène de vie (tabagisme, alcool, activité physique, etc), de certaines maladies, de la dépression, etc. Plus souvent, il s’agit de l’environnement et des conditions de vie qui provoquent des troubles du désir. Il faut donc essayer de diagnostiquer les facteurs de stress qui empêchent l’homme de penser à autre chose, comme à sa vie sexuelle avec sa compagne ou sa partenaire sexuelle. Des troubles du désir peuvent également survenir à cause de la routine, ou d’un comportement pas assez intéressé de la partenaire. Il se peut aussi qu’une trop longue période d’inactivité sexuelle ai endormi les réflexes du désir.

Il n’y pas de traitement miracle, embrasser une meilleure hygiène de vie et essayer de résoudre ses problèmes personnels et relationnels est primordial afin de créer les conditions à la naissance du désir. De plus, il est aussi très important de communiquer avec sa compagne au sujet de son trouble sexuel. Une thérapie avec un sexologue peut aussi être envisagée.

Fracture du pénis

Même si fracture n’est pas le mot le plus adéquat, car il n’y a pas d’os malgré le bruit très spectaculaire, elles n’en sont pas moins extrêmement douloureuses et très impressionnantes. Les fractures du pénis sont la cause d’un mauvais mouvement lors d’ébats très rythmés, et provoquent le déchirement de l’enveloppe rigide qui entoure le pénis. L’appareil génital peut enfler de manière impressionnante et le pénis peut littéralement changer de couleur.

Il faut absolument se rendre aux urgences, en enveloppant le pénis dans un linge avec des glaçons. La prise en charge rapide permettra d’éviter d’éventuelles séquelles et problèmes sexuels. Le patient sera opéré pour évacuer l’hématome, réparer la déchirure et limiter les séquelles. Sans intervention, des complications peuvent survenir comme une déformation de la verge et l’apparition de troubles de l’érection. Après l’opération, quelques semaines seront nécessaires à la cicatrisation complète.

Autres troubles sexuels

Il existe bien d’autres troubles sexuels et tous les décrire en détails serait bien trop long, mais nous pouvons vous en faire une petite liste et vous invitons à vous renseigner de votre côté :

tags : troubles sexuels; troubles de l’érection; troubles de la sexualité; troubles peuvent; troubles du désir; fracture du pénis; micropénis; maladie de la peyronie; courbure de la verge

2015–2018 © Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Le site, son nom de domaine ainsi que tout le contenu affiché sur le site appartiennent à leurs propriétaires légaux.
Toute reproduction, partielle ou totale, sous quelque forme que ce soit, ainsi que toute utilisation non autorisée, sont interdites sous peine de poursuites.